Le cinéma

en Actions

1/10

Conçue pour tous types de publics

Chacune de nos expositions restitue dans sa chronologie l'histoire étonnante de ceux qui ont contribué à faire du cinéma la distraction favorite des Français, accompagnée d'une documentation riche et détaillée, le tout mis en situation dans une scénographie pédagogique.

 

Laissez-vous alors guider au coeur de cette exposition en découvrant ces "ustensiles" de la première heure, ces machines plus élaborées dès la fin du XIXème siècle, ou ces merveilles de technologie des cinquante dernières années, qui tous vous montreront l'imagination et l'ingéniosité de leurs concepteurs.

 

Nos expositions sont très modulables et peuvent s'adapter à chaque site, espace culturel ou lieu d'événements réservé à cet effet de 10 m2 à 3.500 m2.

"Ciné-Titres" ou "le Cinéma en Actions"… C'est la plus importante collection de titres de bourse d'entreprises de cinéma au Monde !

 

"Non, cette invention n’est pas à vendre et d’ailleurs, mon cher ami, vous pouvez m’en remercier car pour vous elle serait la ruine. Elle peut être exploitée quelques temps comme une curiosité scientifique, mais en dehors de cela, elle n’a aucun avenir commercial..."

 

Le 28 décembre 1895, Antoine Lumière fait cette réponse à Georges Mélies, qui après la première projection publique, voulait acquérir l’appareil conçu par ses fils...

Déjà, et sans le savoir, la toute nouvelle invention allait susciter des envies grandissantes... car les perspectives financières étaient, au contraire de la réponse d'Antoine Lumière, très prometteuses, à la fin de ce XIXème siècle, où l'amusement des concitoyens prenait une place de plus en plus importante dans la vie de tous les jours.

 

Cette exposition murale UNIQUE EN EUROPE a pour thème "l'argent du cinéma" et lève un coin du voile des mécanismes financiers, industriels et commerciaux qui, souvent même en dehors de toute finalité artistique, régissent aussi le 7ème art, et contribuent cependant, par les multiples activités qu'ils engendrent, à son épanouissement. Elle a pour support principal quelque 120 titres boursiers de cinéma (actions et obligations), tant français qu'étrangers, souvent conçus par des illustrateurs renommés, dont les plus anciens évoquent les "panoramas" et "dioramas" qui ont précédé l'image animée, et les plus récents rejoignent la télévision (inventeurs, industriels, producteurs, distributeurs, exploitants...).

 

Ceux-ci sont complétés d'images, objets et documents qui représentent un tour d'horizon original et complet de toutes les branches d'activités qui se sont organisées pour la mise en oeuvre d'une nouvelle forme de spectacle (objets, appareils, publicités, programmes, photographies, affiches...).

 

De 1880 à nos jours, ils forment autant de jalons d'une certaine histoire du CINEMA. Conçue pour un large public, elle permet une approche pédagogique (scolaires...), évoquant tous les métiers du cinéma, de la conception à la diffusion. Il est néanmoins possible de réaliser une exposition plus modeste ou plus importante en fonction des mètres linéaires